De plus en plus d’académiques, de médecins, de scientifiques remettent en question les politiques qui ont été décidées contre la pandémie durant presqu’une année.

De plus en plus d'académiques, de médecins, de scientifiques remettent en question les politiques qui ont été décidées contre la pandémie durant presqu'une année.
De plus en plus d'académiques, de médecins, de scientifiques remettent en question les politiques qui ont été décidées contre la pandémie durant presqu'une année.

De plus en plus d’académiques, de médecins, de scientifiques remettent en question les politiques qui ont été décidées contre la pandémie durant presqu’une année. Nos publications depuis des mois en attestent, le doute et le questionnement par rapport à ces restrictions et interdictions ont également fait partie, dès le début, du positionnement et du discours de la DROITE POPULAIRE.

=> Plusieurs scientifiques interrogent: « Où sont, en Belgique, les études scientifiques démontrant l’impact significatif de la fermeture des auditoires, salles de sport, théâtres, salons de coiffure, bars et restaurants, de l’obligation généralisée du port du masque, de la création de « bulles » de contacts, de l’instauration d’un couvre-feu, de l’interdiction de voyages et du confinement? »

Source: https://www.levif.be/actualite/belgique/au-nom-de-la-science-carte-blanche/article-opinion-1387855.html?fbclid=IwAR2NvEULeqqB1QPWMJKF-osqlsM92Rd3Dd2Dr5WtmvZmevh7hRpQwaOI0o0