Enfin une voix académique raisonnable qui ne propage pas de discours catastrophiste et anxiogène!

Enfin une voix académique raisonnable qui ne propage pas de discours catastrophiste et anxiogène!
Enfin une voix académique raisonnable qui ne propage pas de discours catastrophiste et anxiogène!

Le virus a une légère avance sur nous, mais une troisième vague n’est pas inéluctable. » […] « Un virus qui circule, qui se multiplie, va muter. Ce n’est pas étonnant », explique Nathan Clumeck. « En virologie, c’est un concept que l’on connait très bien. » Le professeur se dit dès lors « rassuré » par l’annonce de l’entreprise pharmaceutique Moderna au sujet de l’efficacité de son vaccin à propos des souches britannique et sud-africaine. […]
Il estime également qu’il serait intéressant que les membres du GEMS (Groupe d’Experts de stratégie de crise pour le Covid-19, ndlr) puissent partager les données qu’ils possèdent, notamment sur les foyers de contamination: « Cela ajouterait de la crédibilité aux mesures et donc renforcerait l’adhésion de la population. »

La vaccination pas assez rapide

Avant toute chose, cette pandémie est une course entre le coronavirus et la vaccination, rappelle le professeur: « Je dois bien reconnaître que le virus a une légère avance sur nous », déplore-t-il. « Il y avait toute une série de promesses des firmes pharmaceutiques mais, maintenant que nous sommes dans le monde réel, on se rend compte qu’il existe un certain nombre d’obstacles. »

Dès lors, Nathan Clumeck affirme qu’il sera nécessaire de modifier la stratégie de vaccination sur le territoire à l’avenir.

Source: https://www.lalibre.be/planete/sante/je-dois-bien-reconnaitre-que-le-virus-a-une-legere-avance-sur-nous-un-expert-s-inquiete-de-la-lenteur-de-la-vaccination-600f34787b50a652f718b727?fbclid=IwAR2_P7MQnFpC0pCjeMeLtPjM4DeoBFZCqLBiftG_xrv0wqUsx84DU1oNQn0