Encore un petit effort, nous sommes à quelques millimètres d’un régime fasciste pur et dur.

Encore un petit effort, nous sommes à quelques millimètres d'un régime fasciste pur et dur.
Encore un petit effort, nous sommes à quelques millimètres d'un régime fasciste pur et dur.

Encore un petit effort, nous sommes à quelques millimètres d’un régime fasciste pur et dur.


=> En pratique, les personnes qui reviennent de l’étranger doivent rentrer un fichier PLF, lequel est transmis aux services de l’Aviq. Des services spécialement dédiés au tracing doivent en amont s’assurer du respect de la quarantaine et que le test est effectué. “ Cela peut aller jusqu’à 5 appels par jour ”, reprend Christophe Collignon. “Il y 405 équivalent temps plein qui s’occupent de ça.”


Si ces agents ne parviennent pas à joindre la personne, un agent territorial de l’Aviq peut essayer de la contacter. Si une personne refuse ostensiblement la quarantaine ou ne répond pas aux appels, un rapport est rédigé par un inspecteur d’hygiène de l’Aviq, qui le transmet au bourgmestre concerné via la plate-forme Plasma.


“ Il n’y plus d’impunité car il y a des contrôles et une sanction à la clé ”, reprend Christophe Collignon. “ L’amende, selon le code wallon de l’action sociale, peut aller jusqu’à 500 euros. Et on a pris soin de vérifier que le procureur du roi de Liège nous suivrait sur les dossiers .”

Source: https://www.dhnet.be/actu/belgique/coronavirus-non-respect-de-la-quarantaine-127-noms-ont-deja-transmis-a-la-police-par-les-bourgmestres-belges-600706f57b50a652f7ee37a5?fbclid=IwAR3-QzcKlFwIITBuMCJAr1qhA0dXO6V5un4dG8wteC07eK8CC86hKx6EU4Q