L’Australie instaure une taxe kilométrique pour les véhicules électriques.

L'Australie instaure une taxe kilométrique pour les véhicules électriques.

Voiture électrique: l’Australie instaure une taxe kilométrique pour les véhicules électriques. Est-ce l’avenir que prétend nous réserver les partis ayant un agenda écologique en Belgique? Selon le rêve utopique de l’écologie, les véhicules diesel et essence devraient à terme être remplacés par l’électrique. Selon ce scénario, les accises (taxes) sur les carburants fossiles devraient logiquement disparaître peu à peu, alors qu’il s’agit de rentrées fiscales conséquentes voire essentielles pour l’Etat belge (5,75 milliards en 2018). La Belgique fera-t-elle alors également le choix d’une taxe kilométrique pour les véhicules électriques, mais sous quels prétextes? Limiter les émissions de CO2 et de particules fines? Quel sera alors l’avantage des véhicules électriques? Ceux-ci sont en effet beaucoup plus coûteux à l’achat, ainsi qu’à l’usage, leur fabrication a un impact environnemental catastrophique (cf. métaux rares pour les batteries), le temps de recharge est très long (plusieurs dizaines de minutes), l’investissement dans les infrastructures pour des bornes de chargement afin de couvrir tout le territoire a également un prix, la majorité des usagers de la route n’habite pas dans des résidences permettant de recharger de tels véhicules à domicile, etc.

Source: https://fr.businessam.be/laustralie-devient-le-premier-pays-a-instaurer-une-taxe-specifique-pour-les-vehicules-electriques/?