Ecolo est-il devenu le parti des hauts revenus?

Ecolo est-il devenu le parti des hauts revenus? Au sein du gouvernement Vivaldi, Ecolo commence déjà son forcing sur base de son programme: taxe routière et autres mesures anti-voiture, dont l’interdiction de circuler à Bruxelles pour les plus anciens véhicules (diesel). Cette dernière mesure figure d’ailleurs parmi les plus anti-sociales, car elle touche les plus pauvres et les classes moyennes aux revenus médians; les cadres aux salaires de plus de 5.000 euros ne sont pas impactés – les voitures de société électriques sont en effet payées par les employeurs. George-Louis Bouchez (MR) semble se réveiller et découvrir les ambitions programmatiques des écologistes avec lesquelles il affirme maintenant être en désaccord. Mais qu’ont-ils tous fait de leur temps lorsqu’ils négociaient « en urgence » au Palais Egmont pour former le Gouvernement Vivaldi? En vérité, pas de réelle surprise, il fallait s’en douter, ce Gouvernement incohérent n’est qu’un bricolage en carton-pâte qui risque de s’effondrer plus tôt qu’on ne pourrait le croire… Ce n’est sans doute pas uniquement sur ces sujets clivants que les tensions risquent d’apparaître et de croître. Le MR, et son Président, George-Louis Bouchez, nez dans le guidon et réduits à du court-termisme, ont fait le choix de s’embarquer dans cette galère avec les écologistes plutôt que de chercher un terrain d’entente avec la NVA ou encore, oser retourner devant les électeurs. Le seul ciment du gouvernement Vivaldi a été la peur des élections anticipées. La Belgique risque maintenant d’en payer le prix fort.

Source: https://www.7sur7.be/belgique/zakia-khattabi-veut-introduire-une-taxe-carbone-le-mr-en-desaccord-br~aa0ffc0b/?