La Co-présidente écologiste désavoue-t-elle les mesures fermes prises par le gouvernement Macron ?

Rajae Maouane, Co-Présidente du parti Ecolo, s’était récemment distinguée en publiant ce message sur Instagram: « Bonne journée à tous, sauf au gouvernement français! », créant ainsi la polémique. La Co-présidente écologiste semble en effet avoir voulu désavouer les mesures fermes prises par le gouvernement Macron, suite à la décapitation de l’enseignant Samuel Paty, pour lutter enfin fermement contre les mouvances islamistes qui infestent la société française. La Co-Présidente d’Écolo paraît obsédée par un racisme essentiellement imaginaire. Elle est allée même jusqu’à reprocher à son collègue écologiste Thierry Detienne d’avoir bénéficié de son « privilège blanc » pour accéder au poste à la Cour Constitutionnelle, parce que la candidature de Zakia Khattabi (Écolo) n’avait pas obtenu le soutien nécessaire au Sénat! User de racisme pour dénoncer le racisme, comprenne qui pourra…Après le Parti Socialiste, où le réveil est très lent, il est évident que cela ne date pas d’hier ; le parti Écolo est devenu désormais la porte d’entrée principale du communautarisme voire de l’islamisme. Rajae Maouane s’affiche ouvertement avec Rokhaya Diallo, activiste indigéniste et islamo-gauchiste française qui signa un texte au nom du parti des « Indigènes de la République » dénonçant le soutien au journal satirique Charlie Hebdo au lendemain de l’attentat de la nuit du 1er au 2 novembre 2011, au cours duquel les locaux de l’hebdomadaire ont été incendiés par un cocktail Molotov. Nous savons malheureusement comment tout cela se termina pour la rédaction de Charlie Hebdo en 2015…

Source: https://www.facebook.com/BruxellesOf/photos/a.104338207816312/190010169249115/?type=3&theater